Le chien de protection

Qu’est-ce qu’on entend par chien de protection des troupeaux ?
Un chien de protection est un chien de race de grande taille, de type molossoïde qui a pour rôle la protection des troupeaux.  Il vit continuellement au milieu du troupeau. Il n’est pas dressé comme on le ferait avec un chien de conduite.
Il doit connaître quelques ordres de base tels le rappel, la marche en laisse, l’obligation de rester au troupeau.
Il faut également le sociabiliser avec ses congénères, il doit être familiarisé à l’homme et doit revenir volontiers vers son maître.

Patou

Ils sont de plus en plus nombreux dans nos campagnes à aider les éleveurs. Leur travail est de protéger les troupeaux des attaques de prédateurs tels le loup ou l’ours.
Le chien de protection le plus connu dans nos régions est le Montagne des Pyrénées appelé aussi Patou, mais il y a bien d’autres races de chiens de protection.
Quelques exemples : le kangal, le Berger de Maremme et Abruzzes, le Mâtin Espagnol, le Cão de Gado Transmontano (la liste n’est pas exhaustive).

kangal

La prédation et le chien de protection dans le département du Tarn

Le département est déclaré sous prédation du loup depuis 2018 avec plusieurs individus identifiés.
Selon le cadre du Plan National d’Actions Loup (PNA), les communes du département du Tarn sont classifiées en cercles, en fonction de la présence lupine, de l’importance et de la fréquence des prédations.
Le « cercle 1 » comprend les communes où la prédation sur le cheptel domestique a été constatée une ou plusieurs fois au cours des deux dernières années.
Le « cercle 2 » comprend les communes où une prédation a eu lieu dans les deux dernières années et/ou une présence du loup est avérée.
Le « cercle 3 » correspond au front de colonisation où à ce jour aucune présence lupine n’est avérée et sont des zones possibles d’expansion géographique du loup.
En fonction du classement de leur commune, de part le PNA, les éleveurs peuvent prétendre à des aides pour mettre en place une protection des troupeaux (Chiens de protection, clôtures et gardiennage).
Cette protection devient obligatoire dans le cadre du cercle1 (au moins deux moyens de protections)
Le chien de protection est un moyen efficace face aux prédations mais sa mise en place demande quelques points de vigilance comme le choix de la lignée, l’imprégnation du chiot, les conditions d’accueil, le choix des animaux avec lesquels il va cohabiter, la période de mise en place…..

patouvincent

Pour la protection de vos troupeaux, si vous vous orientez vers l’acquisition d’un chien de protection, il est important de se faire conseiller.
Pour plus d’informations contacter :
REDOULES Benoît :0630788215
SABY Vincent :0629867515

Retour en haut